Qu’est ce qu’un choc thermique?

cellules-planteUn choc thermique se définit comme un changement brutal de la température d’un corps. C’est ainsi fonctionne le désherbage thermique. Afin d’obtenir un choc thermique efficace sur une adventice, la température doit avoisiner au minimum 80°C (cela dépend évidemment du temps de passage et de la robustesse de la plante). L’objectif n’est donc pas de brûler ou de carboniser la plante mais de lui donner simplement « un coup de chaud » qui fera éclater ses cellules empêchant ainsi la photosynthèse.

Ensuite, la partie aérienne se desséchera et la racine, si elle est fortement implantée et munie de réserves, sera affaiblie. On constate l’excellence du choc thermique lorsque l’adventice est au stade plantule car ses réserves racinaires étant très faibles, il y a une forte probabilité qu’elle meurt en un seul passage. La période optimale pour pratiquer le désherbage par choc thermique est donc la période posthivernale (sortie d’hiver/ début de printemps).

Pourquoi la technique brevetée et révolutionnaire du RIPAGREE permet-elle de travailler extrêmement rapidement ?

L’innovation est de faire passer dans une flamme très courte de l’air à très forte vitesse, le but étant que l’air ambiant capte la chaleur de la flamme et l’emmène le plus loin possible. Le diffuseur de chaleur en forme de « V » permet de désherber sur une largeur record de 40cm en un seul passage. 40cm

Mais la véritable efficacité ne repose pas uniquement sur cette largeur de 40cm mais surtout sur le fait de projeter une lame d’air très chaude qui saisira instantanément l’adventice de la tige aux feuilles. C’est donc la combinaison de ces 40cm et de cette chaleur pulsée qui permet de désherber à vitesse record.

Publicités